Et si on partait en vacances? Avec ou sans chat?

Souvent quand les gens pensent à prendre un animal, ils hésitent vis à vis des contraintes du quotidien, rentrer à la maison, la nourriture, la litière (ou la promenade!).. et les vacances!

Vous avez pensé à moi?

Une fois l’animal à la maison, certains décident de simplement passer les vacances chez eux. Après tout, à force de vivre quelque part, on oublie de visiter notre propre région bien souvent!

D’autres l’emmènent avec eux! Il existe des hôtels qui acceptent les animaux un peu partout: il faut se renseigner! Mais les chats ont souvent un peu de mal à accepter de se faire déraciner de leur foyer de la sorte… et parfois ils disent accepter les animaux mais n’acceptent que les chiens.

Il y en a qui les mettent en pension, comme des hôtels pour chat ou chien. Ou bien les laissent en pension « familiale »: chez les parents, les grands parents, les cousins… tout fait l’affaire tant qu’ils y sont bien traités!
Bien sûr, chez la famille, on est mieux au courant de ce qu’ils vont vivre, et on aura plus facilement des nouvelles. Cependant ce n’est pas toujours possible. Il existe des pensions où les ‘chambres’ sont surveillées par des caméras reliées à internet: on peut voir à tout moment ce que fait notre compagnon et comment il va!

Et enfin il y a ceux qui partent et ont quelqu’un qui vient voir l’animal pour s’assurer qu’il ne manque pas de nourriture ni d’eau, et lui tenir compagnie un peu, voire le promener! Certaines personnes peuvent être payées pour ça, mais bien souvent les gens préfèrent faire appel à un ami ou un voisin.

 

Nous à la maison, on fait un compromis. On peut partir, mais quelques jours seulement, en laissant à disposition plein de bols d’eau et de croquettes. (du moins.. quand on donnait des croquettes) On fait bien attention que les litières soient impeccables, qu’il n’y ait rien qui risque de tomber ou de blesser le chat, même s’il monte partout sur les meubles et les étagères…!
Au retour, il faut faire face à l’avalanche de câlins. Mais à part ça nous n’avons pas eu de problème particulier. Ce n’est pas quelque chose à faire avec un chaton, et il ne faut surtout pas le faire si les chats ne s’entendent pas parfaitement bien.

 

Du coup, avec l’arrivée du chaton, plus question de partir en vacances avant plusieurs années!

… A moins que mes parents ne fassent garderie de chaton.. tiens?

 

 

 

 

2 réponses à “Et si on partait en vacances? Avec ou sans chat?”

  1. C’est un sacré problème en effet.
    Lorsqu’un petit compagnon entre dans votre vie, il faut savoir que le retour de l’esclavage est d’actualité. Pour du bonheur bien entendu mais il faut en être conscient.
    Mes vacances se limitent à 2 points : la maison de Haute-Garonne (pour le travail) et la maison des Pyrénées Orientales (pour les vacances).
    La tribu est emmenée si les congés dépassent une semaine (et c’est un sacré bazar). Après cela n’empêche pas de faire des petites visites courtes à condition de très bien s’organiser avant.
    Ça me va mais je comprends que cela puisse représenter une barrière.
    Sans compter le fait que pas mal de voisins et copains demandent à ce que leurs animaux laissés chez eux soient visités, nourris, etc ..
    Bof, quand on aime ..

    1. ‘le retour à l’esclavage’! J’adore!

      Ca fait partie des nombreuses responsabilités qu’on prend avec l’animal, mais c’est vrai: quand on aime…!

Répondre à Morgane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *