Le Maine Coon: un chat-chien

Bonjour tout le monde!

 

Je n’aime pas trop généraliser sur une race, mais pour ce point précis, comme pour le roucoulement, on m’avait prévenue!

Son endroit préféré pour dormir…

Petit à petit j’apprends à connaitre Nouka. Ses petits trucs, son langage…

 

Très vite il est apparu qu’il ne passe pas tant de temps sur moi, même s’il adore les câlins. Il passe à peu près la moitié de son temps autour de moi, et s’assure en permanence de savoir où je suis.

Pour dormir: il dort toujours dans la même pièce que là où je me trouve, quitte à changer en étant à moitié endormi (la troisième paupière encore visible!) pour se rendormir aussitôt dès qu’il m’a rejoint, quand je change de pièce.

Pour jouer: il ramène ses jouets préférés dans le panier à jouets quand il a fini! Et quand il s’amuse, il ramène les jouets sous ma chaise. Il ne rapporte pas comme le font beaucoup de Maine Coon, même si la tendance est là: il ramène ses ‘proies’ sous ma chaise et joue avec, et est très content si je les récupère pour lui relancer plus loin.

En général, il m’accompagne tout le temps! Et quand il n’est pas trop concentré ailleurs (comme chasser les mouches) il accourt quand je l’appelle.

Malheureusement, depuis que Kitty lui a montré que hurler à la mort dans la salle de bains me faisait venir, il ne s’en prive pas… Détail amusant: plusieurs fois je les ai trouvés tous les deux dans la salle de bains. Avant Kitty y allait seule pour hurler, maintenant elle y va et il la suit de près, puis il hurle… et elle se contente d’attendre que j’arrive d’un air satisfait.

 

Son côté ‘chien’ (du moins ce qui m’y fait penser) ressort beaucoup quand il vient se mettre à mes pieds. Il ne dort pas sur le lit non plus (il y vient pour les câlins et n’y reste pas longtemps après) mais dort à côté du lit. Je dois tout le temps faire attention, quand je me lève de ma chaise, du canapé, du lit… de ne pas écraser un chat!

Il a donc beaucoup apprécié d’avoir ‘son tapis’ non loin:

Celui là a été fait par ma maman qui hurlera quand elle aura vu que je l’ai nommé ‘tapis’.

 

Il a aussi voulu me suivre dans la douche.. et a fini par paniquer en voyant que l’eau continuait de couler, couler…! Une fois sorti il a hurlé à la mort devant la porte (en verre) de la douche. J’étais peut être en train de me noyer?

 

Niveau promenades, il s’y fait hyper vite!

Aujourd’hui il a très bien marché ‘aux pieds’ même s’il a un peu pleuré quand un papillon est passé et qu’il a voulu aller le chasser.

Je l’ai pris dans les bras pour croiser des gens et des chiens (que je ne connaissais pas: on sait jamais), il a été moins inquiet qu’hier mais n’a pas aimé voir un enfant courir un peu dans tous les sens, ce qui se comprend!

Il s’est débattu quand il a été temps de rentrer: il ne voulait pas passer le pas de la porte et voulait repartir! Il va falloir penser à faire des balades plus longues…

J’ai cependant beaucoup de mal avec son harnais car il grandit très vite (un kilo en dix jours…) et pour les réglages c’est pas évident. J’ai un harnais plus grand qui l’attend mais qui est encore trop grand, et ça ne règle pas le problème! J’espère que les deux harnais pourront faire la continuité.

 

J’ai essayé de prendre en photo quand même le bricolage pour empêcher les chats d’aller chez le voisin mais on n’y voit vraiment rien! C’est constitué de grillage bien fixé entremêlé dans le buisson plein d’épines.

Cependant une fois la ‘tour’ démontée il n’y a pas eu d’autre accident, donc ça devait être ça! C’est que tout ‘chien’ qu’il soit, il reste quand même un chat!

 

Je vous laisse pour aujourd’hui!

Passez une belle journée et à demain!

2 réponses à “Le Maine Coon: un chat-chien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *