Bientôt la rentrée! Ou comment laver son chat.

Bonjour tout le monde!

 

On se prépare pour la rentrée!

Et pour bien se préparer, Kitty aussi prend une bonne douche

Avant la douche…

Et après la douche! Quelle différence!

 

C’est quand elle a été malade qu’il m’est apparu l’intérêt de pouvoir la laver sous l’eau. Nokosi sera donc douché une fois par mois pour qu’il reste bien habitué (et parce qu’il a de longs poils.. aussi!).

Pour voir comment Kitty réagissait, et m’entraîner aussi sur la désormais cobaye officiel de toutes mes expérimentations, j’ai récupéré le shampooing pour chat (obligatoire pour ne pas abîmer le poil et la peau!), récupéré le chat, et hop dans la douche!

 

Je l’ai fait seule (enfin.. avec Kitty), mais j’ai une douche qui a une porte en verre, qui ferme bien donc. Une fois la porte fermée, elle ne pouvait plus s’échapper malgré ses cris (il n’y en a pas eu beaucoup heureusement. Peut être parce qu’elle est muette?) et ses griffures sur le verre (il n’y en a pas eu beaucoup non plus!).

Il y a un certain temps, en prévision, j’avais acheté une caisse de rangement en plastique, assez grande. Il m’est rapidement apparu qu’il était plus pratique pour moi de la doucher directement au jet: l’eau s’évacue sans s’accumuler, ce qui aurait pu lui faire encore plus peur. L’eau du rinçage s’en va aussi, donc le rinçage est plus efficace.

Cependant, il a fallu composer avec le bruit du jet. Kitty n’aimant de toutes façons pas l’eau, elle aurait eu la même réaction dans la bassine.

 

Ce n’est pas la première fois que je lave un chat: Poupie en avait aussi fait les frais, nous l’avions lavée quelques fois à deux avec ma mère.

J’ai donc pu remarquer que Kitty avait la même réaction, alors qu’elle, contrairement à Poupie, n’hésite pas à sortir les griffes. Sous la douche, elle a essayé de sortir mais ne s’est à aucun moment retournée contre moi. Elle n’était pas très contente et tournait en rond mais gardait la queue dressée et avait somme toute l’air d’apprécier relativement de se faire câliner. Je lui parlais, bien sûr, tout le long.

Elle a arrêté de s’agiter quand l’eau est devenue assez chaude, mais comme j’avais peur que ce soit trop chaud pour elle, je l’ai baissée à nouveau et Kitty a recommencé à tourner en rond. La prochaine fois je prendrai donc un thermomètre pour mesurer la température et trouver celle qui lui convient (plutôt que de faire à vue de nez comme j’ai fait!).

 

Pour elle, et comme c’était sa première fois, je n’ai fait qu’un shampooing dégraissant. J’en avais commandé plusieurs, notamment un spécial chatons, plus doux.

Je l’ai donc mouillée, tout le corps autant que j’ai pu, sans insister non plus sur les zones désagréables : sous la queue, ou trop haut au niveau du cou. De toutes façons il ne faut pas aller sur la tête pour ne pas lui faire de mal (aux oreilles, surtout).

Ensuite, j’ai posé la pomme de douche (le jet était très doux pour ne pas lui faire peur ni mal) en la laissant couler (pour que le bruit ne change pas et que ça ne l’effraie pas), chose que j’essaierai de ne plus faire. Pour cette fois, je voulais la rassurer le plus possible!

Puis le shampooing. De l’eau, du shampooing, dans les mains, puis passé sur tout le corps. Faire mousser! Je n’ai pas trop insisté sur les pattes, elle en a eu surtout sur le dos, les flancs, le ventre et la queue. Pour que le shampooing repose un peu j’ai continué de la caresser quelques minutes, puis repris la pomme de douche…

Et on rince! Ca a été le plus difficile: rincer, rincer, rincer… Il faut que les poils crissent sous les doigts, et avec un chat qui bouge dans tous les sens ce n’est pas évident de tout bien rincer! Heureusement Kitty (qui ne s’en est pas rendue compte) a fini par attraper la pomme de douche entre ses pattes avant, le jet vers elle… ce qui lui a très bien rincé le ventre!

En la tenant à la verticale, les pattes arrière posées au sol et ma main sous ses pattes avant au niveau du torse, j’ai pu atteindre très facilement tout son ventre. Elle ne s’est pas trop agitée dans cette position.

 

Une fois fini, on ouvre la porte!

Elle est sortie sans se précipiter, comme une princesse, et a aussitôt commencé à se lécher. Je l’ai quand même un peu essorée avec une serviette, puis laissée sortir dans l’appartement, mais pas à l’extérieur (pour éviter qu’elle ne prenne froid à cause du vent).

Et fini!

Je ne l’ai pas brossée et je l’ai laissée tranquille, mais elle est venue plusieurs fois me voir et me faire de gros câlins ronronnants durant son épreuve de séchage complet.

Elle y aura droit à nouveau de temps en temps pour continuer de l’habituer, mais bien moins souvent que Nokosi, car elle n’en a pas du tout besoin…

Mais au moins, le shampooing est un peu parfumé alors… elle sent très bon! Et même si ça ne se voit pas, son poil est un peu plus doux.

 

Pour le plaisir des yeux (et parce qu’on aime bien se moquer un peu):

 

Etonnant qu’il soit plus facile de la doucher entièrement que de lui couper les griffes!

Et vous, vous lavez votre chat? Vous pensez vous y mettre? Si vous avez des astuces à partager, n’hésitez pas!

 

Passez une belle journée, à demain!

 

 

5 réponses à “Bientôt la rentrée! Ou comment laver son chat.”

  1. coucou!
    il m’est arrive de les doucher mais rarement,c’est une vraie epreuve de force et leurs cris me desespere trop.
    je n’ai donc pas d’astuces à vous donner…
    kitty est trop mignonne toute mouillee mais elle doit detester votre nouveau telephone,non?
    à bientot
    passez une bonne journee.

    1. L’avantage d’avoir une chatte muette: pas trop de cris!

      Elle est différente quand on prend le téléphone, elle est bien plus sage et calme! Elle veut se montrer sous son meilleur jour…
      Heureusement elle ne déteste pas les téléphones ni les appareils photos, on ne les sort pas que pour lui faire des misères!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *